+33 (0) 4 72 38 11 17
   

Former et fidéliser : les priorités RH des dirigeants

24 janv. 2012 23:27:19

Management Commercial

Les chefs d'entreprise et leurs équipes dirigeantes restent avant tout confiants en eux-mêmes et en leurs propres ressources.

Quelles sont les priorités RH des entreprises pour 2012? Comment comptent-elles développer la motivation et les compétences de leurs collaborateurs dans un environnement pour le moins incertain? Le cabinet de recrutement Expectra a sondé les dirigeants et responsables de plusieurs entreprises (*) pour prendre en quelque sorte leur pouls. «Les chefs d'entreprise et leurs équipes dirigeantes restent avant tout confiants en eux-mêmes et en leurs propres ressources. Même si leur secteur ne s'inscrit pas dans une tendance claire, les entreprises se sentent pourtant compétitives et gardent la barre orientée vers la croissance», estime Didier Gaillard, directeur général d'Expectra. Dans l'étude à paraître cette semaine et dont Le Figaro dévoile le grandes lignes, il apparaît que «plus l'entreprise est composée de cadres, plus elle garde confiance dans les perspectives de son secteur».

Non au «clonage» des candidats

Le cabinet relève à cet égard que seuls 18% des dirigeants interrogés envisagent de réduire leurs effectifs cette année et une proportion non négligeable travaille sur des projets de diversification de leur activité susceptible de se traduire par des recrutements de nouvelles compétences. À cet égard, Expectra recommande aux entreprises de recourir à de nouveaux profils et de tirer en quelque sorte un trait sur les «cultures monolithiques». «Recruter des profils différents pour assurer de nouvelles missions», telle doit être en quelque sorte la devise des services RH, encore trop orientés vers la «sélection de clones». «Or, le clonage reste une des principales causes des difficultés de recrutement par les entreprises», ajoute Didier Gaillard. Pas étonnant dans ces conditions que les canaux de sourcing des candidats évoluent, avec, notamment, l'émergence de plus en plus forte (surtout sur le segment cadres) des réseaux sociaux: plus de la moitié des recruteurs y ont aujourd'hui recours régulièrement (dont 25% pour vérifier les informations des CV!).

Toutefois, la priorité des DRH au cours des prochains mois reste le développement des compétences des collaborateurs en place: la formation devient à ce titre la priorité numéro un pour 84% d'entre eux. L'organisation du travail, avec en ligne de mire l'amélioration de la productivité, est une autre tendance lourde. «Ces priorités ne peuvent s'avérer efficaces que si les collaborateurs sont fidélisés dans l'entreprise», rappelle le cabinet Expectra. Parmi les outils d'amélioration de la motivation et de la fidélisation des collaborateurs, il souligne notamment l'accent mis sur la communication interne, le développement des process collaboratifs et plus généralement le déploiement d'une véritable marque employeur.

(*) Enquête réalisée par TNS Sofres (21 septembre au 21 octobre 2011), auprès de 1 459 collaborateurs ou décideurs RH

Source : http://www.lefigaro.fr/formation/2012/01/06/09006-20120106ARTFIG00702-former-et-fideliser-les-priorites-rh-des-dirigeants.php

 

Fabien COMTET

Fort de plus de 15 ans d’expérience dans l’opérationnel et le conseil notamment au sein de PricewaterhouseCoopers Consulting et IBM Business Consulting, il est aujourd’hui un des experts reconnus sur l’amélioration de la performance commerciale et l’Expérience Client. Il crée KESTIO en 2005 pour proposer une offre exclusive sur ce domaine et regrouper les expertises pour l’acquisition et la fidélisation client auprès des Directions Générales, Marketing et Commerciales.
Find me on:

Tags: Management Commercial